Dans le n° 76 - Janvier 2017 - Centrales de référencement

Et le secteur privé dans tout cela ?

Par Juliette Viatte 
Mots clés associés : Actualités, Métier, Dossier 

Interrogés sur les mouvements qui agitent le secteur, les centrales de référencement privées s'inquiètent et adaptent leurs offres.

 
Partager
Imprimer

Pierre-Antoine Chapelle, gérant d'AMI2

Le secteur privé, pour les indépendants, subit les non autorisations administratives d'ouverture de lits qui obligent les groupes à croître par rachat. Les établissements privés indépendants deviennent de plus en plus rares. Et les acheteurs des groupes ont tendance à internaliser la fonction achats. Nous perdons ainsi des clients "?sans pouvoir combattre?" sur notre coeur de métier qu'est la négociation tarifaire. Du coup, nous nous adaptons en diversifiant notre clientèle vers d'autres cibles que le médico-social (handicap, villages vacances...), notre offre de services et notre modèle économique. Nous ne sommes pas très optimistes sur l'avenir de notre coeur d'activité, le "référencement et la négociation tarifaire pour les établissements médico-sociaux". La concurrence est protéiforme et affolante?: nombreux concurrents directs exerçant le même métier que nous, marchés publics et GH, concentration des établissements privés rachetés par des groupes, marché qui ne croît plus malgré le papy boom à venir... Il devient nécessaire de s'adapter, et de commercialiser de nouvelles offres.

Eric Tabouelle, Président directeur général d'Helpévia.

Face à l'évolution du secteur médico-social et dans un contexte économique qui se tend, Helpévia s'adapte et lance en ce début d'année 2017 Oui Care par Helpévia, Vos achats. Oui Care est une plateforme de distribution qui bénéficie de notre savoir-faire de centrale d'achat. Un large portefeuille produits soit les DM du forfait jour, l'incontinence, la nutrition et le nursing, répond aux besoins des EHPAD avec des commandes programmées ou urgentes via un Web service et un logiciel de gestion de stocks. Notre volonté est d'apporter des solutions globales par environnement métier. C'est pourquoi nous assurons un accompagnement des établissements pour le bon déploiement des accords en vue d'obtenir les économies attendues.

Christine Belhomme, Consultante Cacic.

Soucieuse d'accompagner les structures médico-sociales, la Cacic a développé un outil permettant d'optimiser en profondeur les pratiques Achats. Avec sa plateforme cacic-ehpad, lancée il y a près de deux ans, le directeur peut mutualiser ses commandes et améliorer ainsi ses achats d'un point de vue organisationnel, financier, de gestion... Nous menons actuellement une étude sur les bénéfices économiques et sociaux de ce dispositif. Ils devraient être révélés dans le courant du 1er trimestre pour présenter tous les bénéfices environnementaux, économiques et humains.


  Cet article appartient au dossier


  Articles liés



Annuaire 2017
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 79 AVRIL 2017
Dossier - TOP 20 des maisons de retraite privées non lucratives

Voir les articles
 
N° 78 MARS 2017
Dossier - Linge du résident : un concentré d'attachement

Voir les articles
 
N° 77 FÉVRIER 2017
Dossier - Hygiène du résident : un outil de bientraitance

Voir les articles
 
N° 76 JANVIER 2017
Dossier - La mutualisation : de gré ou de force

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale