19/04/2017 - Nord

La directrice et le gestionnaire d'un EHPAD condamnés pour "homicide involontaire"

Par Eliott Cerin 
Mots clés associés : Actualités 
 
Partager
Imprimer

En juin 2015, une résidente nonagénaire de l'EHPAD Le Val de Sensée à Arleux (Nord) avait mortellement chuté dans l'escalier de la résidence.

La directrice de la maison de retraite (baptisée "Le Jardin d'Allium" depuis l'installation dans de nouveaux locaux) et l'association gestionnaire Floralys, ont été reconnues coupable d'homicide involontaire.

La directrice de l'EHPAD, a écopé de cinq mois de prison avec sursis. L'association gestionnaire, est condamnée à une amende de 10 000 €, à rembourser les frais d'obsèques et à dédommager les parties civiles, rapporte La Voix du Nord.

"Le drame rappelle deux autres chutes. La première provoque de graves blessures. La seconde, le 21 août 2014, est fatale. L'Agence régionale de santé (ARS) avait aussi pointé des dysfonctionnements dans la surveillance, la sécurisation des lieux... En 2014, 245 chutes avaient ainsi été dénombrées.", souligne le quotidien.



  Articles liés



Annuaire 2017
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 80 MAI 2017
Dossier - Paris Healthcare Week 2017

Voir les articles
 
N° 79 AVRIL 2017
Dossier - TOP 20 des maisons de retraite privées non lucratives

Voir les articles
 
N° 78 MARS 2017
Dossier - Linge du résident : un concentré d'attachement

Voir les articles
 
N° 77 FÉVRIER 2017
Dossier - Hygiène du résident : un outil de bientraitance

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale