06/11/2015 - Habitat Seniors

Les industriels réinventent l'habitat pour les seniors

Par Patrice Lefrançois 
Mots clés associés : Actualités, IDF 

 
Partager
Imprimer

Et si les seniors trouvaient enfin un logement adapté à leurs besoins et leurs modes de vie ? C'est le pari réalisé par un consortium de sociétés industrielles piloté par le FCBA, initié en 2013 et qui vient de trouver sa première réalisation dans un logement déjà construit à Emerainville (77). Ce premier projet, réalisé en co-innovation pour et par le promoteur Les Senioriales rassemble toutes les innovations d'entreprises intervenant dans le champ de l'habitat : ameublements, domotique, serrure connectée, cloisons mobiles avec porte intégrée, électroménager, etc. Le but : proposer un logement qui s'adapte à la diversité des personnes âgées et aux évolutions de leurs modes de vie.

Pour obtenir un résultat le plus proche possible des attentes des personnes âgées, le consortium a fait appel à des seniors, leurs aidants et des personnes impliquées dans leur quotidien.

"Ce qui est riche, c'est l'implication des seniors dans le projet a tel point qu'on ne pouvait plus les arrêter, a souligné un des industriels participant au consortium. Depuis le début du travail en commun avec le promoteur, c'est le co-développement qui est vraiment nouveau dans cette réalisation".

Evidemment les innovations introduites dans ce logement vont créer un surcoût mais il restera modeste sinon les futurs acquéreurs ne pourront y accéder. "Il y aura une version de base et des options" souligne un des participants.

Comment ont été les réactions des seniors ?

- La porte coulissante motorisée a reçu un accueil mitigé, souhaitant qu'elle soit seulement en option. Les discussions ont été nombreuses sur la table à repasser, sa position dans l'appartement, ainsi que pour tout ce qui touche au linge (machine à laver, séchoir, rangements...). Certaines innovations porte sur la sécurisation de l'appartement : verrouillage de la porte à partir du smartphone, code d'accès, clé à puce, clé traditionnelle : les systèmes ont été volontairement redondants.

"Quitter le logement est assez anxiogène pour les personnes âgées aussi avons-nous mis un bouton coupant l'eau, le gaz ou l'électricité. La domotique permet d'automatiser certaines tâches quotidiennes fatiguantes : faciliter l'ouverture et la fermeture des volets, éteindre les lumières, fermer l'eau, éteindre les plaques de la cuisine... La salle de bains a été particulièrement étudiée avec des meubles de rangement très pratiques et un meuble sous évier permettant d'avoir tout à portée de main sans se déplacer. Dans la cuisine, le plan de travail motorisé s'adapte à la taille de la personne, et les rangements ergonomiques évitent d'avoir à faire des gestes présentant des risques pour la personne. Les portes ont été équipées d'un système lumineux basse consommation pour guider les seniors la nuit et limiter au maximum chutes et chocs.


Entreprises participant au consortium : FCBA, Les Senioriales, Cabinet d'Architectes AMS, Chêne Vert (salle de bains), Optimum (placards), Somfy (domotique), Righini (portes et blocs portes), Blum (ferrures fonctionnelles de meubles), SFR (luminaires), Atlantic (radiateurs), Gerflor (revêtements de sol), Bosch (électroménager), AMR Concept (agencement intérieur, mobilier), Evidences Mobiliers (meubles hôteliers pour personnes âgées)



  Articles liés



Annuaire 2017
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 79 AVRIL 2017
Dossier - TOP 20 des maisons de retraite privées non lucratives

Voir les articles
 
N° 78 MARS 2017
Dossier - Linge du résident : un concentré d'attachement

Voir les articles
 
N° 77 FÉVRIER 2017
Dossier - Hygiène du résident : un outil de bientraitance

Voir les articles
 
N° 76 JANVIER 2017
Dossier - La mutualisation : de gré ou de force

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale