05/04/2016 - Paris

Un partenariat pour améliorer la prise en charge psychiatrique des résidents

Par Nadia Graradji 
Mots clés associés : Actualités, IDF 

 
Partager
Imprimer

La Communauté Hospitalière de Territoire (CHT)* pour la psychiatrie parisienne et le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) ont signé, le 16 mars, une convention de partenariat. Selon une enquête réalisée en 2014, la prévalence des troubles psychiatriques au sein des établissements du CASVP a été estimée entre 20 et 30 %.

Concrètement, le CASVP - qui gère 15 EHPAD sur Paris et la région parisienne - s'engage à faciliter l'admission des personnes âgées atteintes " de troubles psychiatriques stabilisés " en réservant dans ses établissements parisiens un minimum de 60 places à des patients suivis par la CHT. Ce nombre pourrait atteindre 120 places en 2019.

En contrepartie, les secteurs de psychiatrie assureront dans les EHPAD du CASVP, des vacations hebdomadaires d'infirmiers formés à la psychiatrie et si nécessaire de médecins psychiatres, pour participer, au côté des équipes du CASVP, au repérage des résidents fragiles souffrant de pathologies psychiatriques non diagnostiquées et au suivi de l'ensemble des résidents tout au long de leur séjour.

Au sein des EHPAD, des Résidences Services et des Centres médico-psychologiques des secteurs (CMP), " des référents garantiront, dans le respect du secret médical, une communication efficace entre les professionnels des structures ".

La CHT et le CASVP vont également collaborer pour développer la formation psychiatrique des personnels médicaux et paramédicaux du CASVP ainsi que la formation des soignants des services de psychiatrie à la gériatrie et à la dépendance liée à l'âge. Le CAVSP et la CHT, en particulier le Centre d'Évaluation des Troubles Psychiques et du Vieillissement (CETPV) et l'Unité mémoire et langage - pôle Neuro-Sainte-Anne élaboreront des projets de recherche ou d'innovation, comme des téléconsultations de psychiatrie, en collaboration avec les autres acteurs sanitaires et médico-sociaux. " L'impact de ce partenariat sur la qualité et l'amélioration des soins prodigués aux résidents, sur leur bien-être et leur qualité de vie sera évalué grâce à des outils et des indicateurs dédiés. ", précisent les deux signataires du partenariat. Un bilan de ces actions sera ensuite présenté à l'Agence Régionale de Santé (ARS) d'Ile-de-France.


Notes :

* Le CHT regroupe cinq établissements dédiés à la santé mentale (le Centre hospitalier Saint-Anne ; l'établissement public de santé Maison Blanche ; l'Association de santé mentale du 13 eme arrondissement ; les Hôpitaux de Saint-Maurice ; le Groupe public de santé Perray-Vaucluse.



  Articles liés



Annuaire 2017
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.




Archives
N° 79 AVRIL 2017
Dossier - TOP 20 des maisons de retraite privées non lucratives

Voir les articles
 
N° 78 MARS 2017
Dossier - Linge du résident : un concentré d'attachement

Voir les articles
 
N° 77 FÉVRIER 2017
Dossier - Hygiène du résident : un outil de bientraitance

Voir les articles
 
N° 76 JANVIER 2017
Dossier - La mutualisation : de gré ou de force

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale