Dans le n° 77 - Février 2017 - Nouvelle personne de confiance, responsabilité du directeur

La personne de confiance, un droit

Par Françoise Toursière Consultante Cabinet Convenance Consult 
Mots clés associés : Familles - Intergénérationnel 

Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant et qui sera consultée au cas où elle-même serait hors d'état d'exprimer sa volonté et de recevoir l'information nécessaire à cette fin.

 

Son rôle est de rendre compte de la volonté de la personne. Son témoignage prévaut sur tout autre témoignage. Lorsqu'une personne fait l'objet d'une mesure de protection juridique, elle peut désigner une personne de confiance avec l'autorisation du juge ou du conseil de famille s'il a été consti...

 >> Pour lire la suite


  Articles liés


N°89 FÉVRIER 2018

Annuaire 2018
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.



 

Archives
N° 88 JANVIER 2018
Dossier - Pour une politique d'achats performante

Voir les articles
 
N° 87 DÉCEMBRE 2017
Dossier - La 3D : innovation culinaire en EHPAD

Voir les articles
 
N° 86 NOVEMBRE 2017
Dossier - Circuit du médicament En route vers l'informatisation

Voir les articles
 
N° 85 OCTOBRE 2017
Dossier Formation continue - Top et flop, qualité et performance

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale