09/04/2015 - Enquête sur les EHPAD et EHPA

Le manque de personnel impacte-t-il la bientraitance ou non ?

Par Patrice Lefrançois 
Mots clés associés : Actualités, Prestations, Recrutement, Maltraitance 

Une polémique vient de surgir entre la société MDRS qui publie un "palmarès 2015 des maisons de retraite" et l'AD-PA à propos de la nécessité de recruter dans les établissements pour assurer la qualité de l'accompagnement.

 
Partager
Imprimer

En effet cette société fait des affirmations péremptoires dans son communiqué de présentation de son enquête :

"OUI le parc des EHPAD est aujourd'hui, après 10 ans de travaux de très bonne qualité. Ce qui n'est malheureusement absolument pas l'impression générale qu'en ont les français.

OUI pour les Unité de Soins de Longue Durée (dépendant du sanitaire) et les Foyers Logement c'est différent. Elles et ils sont vétustes et obsolètes, n'ayant pas fait partie de la réforme. Néanmoins elles sont assimilées par tous comme des maisons de retraite, et contribuent à une mauvaise image.

OUI la réhabilitation du parc et sa mise aux normes ont fait exploser le reste à charge des résidents.

NON le cout des prestations des établissements n'est pas excessif. Il est certes élevé mais la qualité d'hôtellerie et des prestations complémentaires le justifie. Le problème vient surtout des faibles niveaux de retraite.

OUI des manques de personnel sont évident notamment la nuit et les week-ends.

NON le recrutement de 100 000 personnes pour les établissements ne réglera pas forcément le problème de la bientraitance ou de la qualité de l'accompagnement. Ce qui est certain par contre c'est que son coût en milliards d'euros se rajouterait au passif des 12 milliards du budget de la santé.

NON le lobbying des associations de directeurs d'établissements et d'aidants pour l'obtenir n'est pas productif. Il contribue à noircir l'image du secteur. Leur exigence pour obtenir d'avantage en période de crise est totalement démesurée, sans fondement et sans solution financière.

OUI la bonne tenue d'un établissement passe plus souvent par le management qu'un bon ratio personnel/résident".


L'AD-PA dans un communiqué du 8 avril a répliqué aussitôt :

"Cette société attaque clairement la proposition de l'AD-PA de créer 100 000 emplois nouveaux en établissement (ainsi que 100 000 à domicile)". L'association des directeurs d'EHPAD avait en novembre 2014 proposé un plan emploi autonomie en recommandant d'embaucher 200 000 personnes pour l'aide aux personnes âgées fragilisées. Le document soulignait que "les salariés en établissements travaillent dans l'un des secteurs les plus générateurs d'accidents du travail et de maladies professionnelles.

Par ailleurs créer 200 000 emplois pour coûter 7 milliards d'euros mais que le CICE a coûté 20 milliards d'euros pour 40 000 emplois créés !


Notes :

Si les lecteurs souhaitent donner leur opinion merci d'écrire à

redaction@geroscopie.fr



  Articles liés


N°101 FÉVRIER 2019

Annuaire 2019
Retrouvez tous vos fournisseurs professionnels en gérontologie.Retrouvez tous
vos fournisseurs
professionnels en
gérontologie.



 

Archives
N° 100 JANVIER 2019
Dossier - Est-on à l'aube d'une révolution ?

Voir les articles
 
N° 99 DÉCEMBRE 2018
Restauration - Lutter contre la dénutrition et le gaspillage alimentaire

Voir les articles
 
N° 98 NOVEMBRE 2018
Dossier - Médicaments en EHPAD

Voir les articles
 
N° 97 OCTOBRE 2018
Dossier - Formation professionnelle : les changements de la réforme

Voir les articles
 
Consultez votre information régionale